Canyon de Riou - GOURDON - ALPES MARITIMES

jeudi 26 avril 2018
par  Claude
popularité : 29%

Au cours de nos semaines touristico-spéléologiques, il n’est pas rare de visiter un ou des canyons du secteur.
La semaine qui a précédé notre visite ayant été particulièrement humide (40 cm de neige au Mas !), tous les canyons du secteur sont en crue et fortement déconseillés. Suivant les conseilles des spéléos locaux, seul le canyon de Riou à Gourdon, d’habitude à sec, doit être abordable.

Le mercredi, ce sera donc canyon pour Cécile, Olivier, Mickael, Nicolas, Pierre, Patrick, Virginie et Claude ! Certains n’ont pas de combinaison néoprène et encore plus fort, ne savent pas nager...
Le rendez-vous est fixé sur le parking en bas du village, suivi de l’équipement grand froid à base de néoprène...


Prêts pour la descente ...

La marche d’approche donnée pour 10 minutes, sous un soleil estival, fait monter la température dans les combinaisons et semble durée des heures. Heureusement une belle vasque au début du parcours permet de gagner quelques degrés...

Gagner quelques degrés ...


La première difficulté est une verticale d’une dizaine de mètres, mais entièrement sous la cascade. Quelques adaptations techniques permettront de descendre le long de la cascade mais en herborisant un peu !



Un enchainement de cascades ...

Suivra un sympathique enchainement de verticales arrosées. C’est dans un de ces ressauts que l’on verra disparaître Mickael, suivi un peu plus tard de Virginie, sous une cascade écumante.


Des verticales ...

Les équipements en place sont de plus en plus légers, heureusement que la végétation est luxuriante avec des arbres costauds pour fixer la corde.


Passage des toboggans ...

Une série de toboggans plus tard, une grande vasque permet des sauts de plus en plus hauts.


Un joli saut ...

Les non nageurs ont différentes techniques pour traverser les vasques : bidons étanches dans un kit en guise de radeau ou utilisation de la bouée-cubi !
Pour équiper une longue cascade, on a besoin de la corde de 50 m. Tous les kits sont inspectés : plus de grande corde... C’est inquiétant pour la suite qui est encaissée et sans échappatoire ! On refait le chemin inverse en cherchant partout... Rien !
Il y a bien la grande vasque ou presque tout le monde à sauté, la corde a pu couler au fond, mais c’est profond.
En deux plongée, Mickael retrouvera la fameuse corde ! Bravo à notre sauveur !
La dernière verticale de 22 m, la plus aérienne du parcours se passera sans problème.


La sortie du canyon ...

Donné pour 35 minutes, le retour à Gourdon a paru des heures... Le sentier suit au début la canalisation d’eau, puis un sentier panoramique fabuleux appelé le "chemin du Paradis". En fait, avec la combi néoprène, le soleil qui tape fort, la fatigue accumulée, la fringale (le casse croûte de midi n’est toujours pas pris) et des escaliers à perte de vue, c’est plutôt le "chemin de l’Enfer" !
Il faudra un certain temps pour tous se retrouver au parking, en soirée, et fêter la sortie autour d’une bière.
Il faut avouer qu’au niveau du temps, nous avons explosé les prévisions ...
La visite de Gourdon complètement désert avant le retour au Mas, fut bien agréable.


Le retour ...


Brèves

4 octobre 2013 - Journées Nationales Spéléo le samedi 6 octobre 2018

Le Groupe Spéléo-Archéo de Mandeure et l’Ascap section Spéléo vous proposent de venir découvrir le (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 17 octobre 2018

Publication

674 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
Aucun site
21 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
159 hier
347802 depuis le début
28 visiteurs actuellement connectés