AG CSR BFC 2019 et mine pour se donner le Change - Nolay (Cote d’Or 21)

jeudi 4 avril 2019
par  jean-yves, Olivier
popularité : 10%

On reprend les mêmes, ou presque, et on recommence : c’est le second week end d’affilé en Bourgogne. Après Aze et son superbe colloque histoire de désob, c’est Pommard pour l’AG Bourgogne Franche-Comté !

AG où l’on apprend le maintien à 50 % de la reversion de l’aide de la fédé aux CDS, qu’un nouveau trésorier est élu, que dans le mot fédération il y a fédérateur mais qu’un projet ambitieux, fédérant 3 départements, synthétisant la substantifique moelle de notre discipline n’est même pas aidée :Le Karts Comtois, et que la prochaine AG sera organisée dans le Doubs par le GCPM !

Il existe un compte rendu pour ceux que cela intéresse sur le site du comité régional.

Bon qui dit AG dit pot de l’amitié, le ciment de bien des liens quand on y pense, C’est dans le superbe caveau où se déroule l’AG que cela se fait.

Qui dit verre rempli, dit verre vidé… Qui dit verre vidé dit verre à nouveau rempli (avec modération) et ainsi faisant se prépare la sortie du lendemain : ce sera les mines de Changes que nous connaissons mais (MAIS !) pas tous !

La soirée ? Pour le respect de l’intimité des participants je passe quelques étapes et c’est déjà le lendemain quand tu nous rattrapes. Ceci écrit il faut noter que nous comptons deux nouveaux sympathisants : Jacky et Cristophe !

Rendez vous est donné à 10h30 le lendemain pour cet interclub régional (Et grande région s’il vous plaît) : GSAM, GCPM et SC DIJON Représenté avec panache par Arnaud !

Visite des mines de Changes que l’on pourrait appelée « à la recherche des ammonites perdues ».

On progresse facilement dans cette mine, un balisage évite de se perdre dans ce labyrinthe. On suit donc la galerie principale dont le début est bien gras ce qui lui vaudra le surnom très imagé et personnel de « l’oignon en crue ».

On prend le temps de découvrir quelques veines exploitées avec ces pilastres pour soutenir le plafond. Les très nombreuses aiguilles de gypses ne cessent de nous séduire.

Deux portes, un puit artificiel et le ramping commence. Par endroit on se relève, à d’autres on progresse au travers d’éboulement de plafonds. Après quelques doutes nous trouvons une ammonite au plafond. Pas celles escomptées au départ, mais c’est mieux que rien. La présence d’un burin au sol fait craindre la possibilité de pillards de fossiles…

Il est temps de retourner à la surface car il faut penser au trajet du retour et surtout la cavité est sèche, il commence à faire sérieusement soif.

C’est encore un bon week end riche en échange qui s’achève, le retour dans le Doubs se fera sous la pluie.




Une AG CSR sous la protection de Saint-Vincent …, les Doubistes en force !




Une sortie Doubistes, Terrifortains et Bourguignons, sûr qu’on on aurait du négocier une subvention la veille …




La spéléologie, une discipline d’amitiés …



Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 22 novembre 2019

Publication

747 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
Aucun site
24 Auteurs

Visites

113 aujourd'hui
170 hier
416441 depuis le début
10 visiteurs actuellement connectés