Découverte d’Ours des Cavernes dans le Doubs

vendredi 18 décembre 2020
par  Olivier
popularité : 3%

L’Ours des Cavernes (Ursus spelaeus) est une espèce éteinte d’ours de grande taille qui a vécu au Pléistocène supérieur dans une grande partie de l’Europe, depuis le sud de l’Angleterre jusqu’au Caucase.






Les mâles atteignent plus de 1,30 mètre au garrot et peuvent dépasser 3,50 mètres de haut en position dressée. Ils pèsent autour de 450 kg, le triple du poids d’un ours brun de taille moyenne.
.



L’espèce est apparue il y a 250 000 ans et elle s’est éteinte vers 25 600 ans AP en moyenne, c’est-à-dire pendant la période la plus froide de la dernière glaciation (glaciation de Würm)10,13. Le manque de flexibilité dans le régime alimentaire herbivore est probablement la cause de son extinction lors de cette période plus froide. Il s’éteint en Chartreuse au début du Tardiglaciaire lors de la période froide du Dryas ancien, il y a environ 13 990 ± 50 BP, ce qui est plus tard apparemment que dans le reste de l’arc alpin. Le massif de Chartreuse a donc joué le rôle d’un refuge (source : Programme OURSALP).

Les grottes sont disputées entre autres, avec les hommes du Paléolithique, aussi bien les Néandertaliens que les Homo sapiens. En outre, les découvertes archéologiques montrent que les ours des cavernes, malgré leur taille et leur force, servent assez souvent de gibier quand les hommes partent en chasse.




Squelette d’Ursus spelaeus, France, Eugène Trutat.
Photo et spécimen conservés au Muséum de Toulouse.

.




1950 : Découverte d’un Ursus spelaeus complet dans le Doubs



En 1950, les spéléos du GS Audincourt découvrent à la grotte de Sainte-Catherine (25) un squelette quasi-complet d’Ours des Cavernes.

Cette découverte défraye la chronique de l’époque comme en attestent ces coupures de presse.


Le squelette sera même la "vedette" d’une exposition à Audincourt en 1950.


La découverte de squelettes d’Ursus spelaeus n’est pas inédite dans les grottes du Doubs. Citons les plus célèbres : les grottes d’Osselle, avec la découverte en 1826 du premier squelette complet d’ours des cavernes. Depuis, quinze autres squelettes ont été retrouvés dans une galerie explorée dans les années 70. Ce qui fait des grottes d’Osselle le plus important cimetière d’ours des cavernes connu à ce jour.




.



.



.



Bibliographie :




- Source wikipedia.org
- Site programme OURSALP
- Le Karst Comtois N°2, p. 70-74, Le Gouffre de La Nisotte, ASDC



REMERCIEMENTS :


Nous adressons nos plus vifs remerciement à Mesdames :
Christiane CHARRIER et Annabelle POILLET pour le don de documents et de photographies.




Navigation

Articles de la rubrique

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 4 mars 2021

Publication

808 Articles
Aucun album photo
3 Brèves
Aucun site
23 Auteurs

Visites

82 aujourd'hui
233 hier
513177 depuis le début
11 visiteurs actuellement connectés