Pertes des Laviéres : un nouveau réseau - SANCEY

samedi 14 septembre 2019
par  Claude
popularité : 20%

En juin 1990, les pelleteuses sont entrées en action aux Lavières. Il s’agissait de rouvrir les pertes et les recalibrer pour favoriser l’enfouissement des eaux et minimiser les crues à Chazot et Orves.
Les colorations ont démontré que ces pertes alimentaient la Source Noire, alors que les pertes avales alimentaient la Source Bleue.


Profitant de la sécheresse d’août 2019, nous sommes revenus faire une visite de ces 2 pertes. Ce sont les spéléos de Belfort et d’Héricourt qui ont fait un gros travail de désobstruction ici avec quelques mandubiens. Il faut souligner que ces pertes sont rarement à sec !



Perte n°1


Il a fallu commencer par dégager les grilles recouvertes d’au moins 20 centimètres de déchets. On constate ici que les préconisations des spéléos ne sont pas respectées ! A la prochaine crue, les pertes n’auront pas leur pouvoir d’enfouissement maximum...



Dégagement des grilles de protection...





Restes des travaux et entrée de la perte n°1...



Des buses de 2 m de diamètre permettent d’atteindre la couche de roche. Un puits incliné mène à la cote -20 m, suivi d’une galerie en diaclase jusqu’à une salle basse. Un nouveau puits de 12 m donne dans une nouvelle salle malheureusement obstruée de toute part.



Premier puits vu du bas et galerie




Topographie de la Salle intermédiaire




Second puits, vu du haut et vu du bas





Pendant la topo, Olivier grattouille le long d’une paroi. Très vite un vide apparaît. Une quantité de pierres retirées, le passage est libre... mais assez réduit. Olivier s’engage les pieds les premiers, c’est plus prudent. Il disparait petit à petit, et son avancement (à reculons) est jugé d’après les bruits émis. Au bout d’un moment, plus de bruit... Il doit être loin !


Naissance d’un réseau avec la jonction physique des pertes 1 et 2 ….






Perte n°2 ...

La perte n°2 se présente comme la 1. Un premier puits de 7 m et suivi d’un deuxième de 22 m qui traverse une salle de part en part. Un ultime P8 permet d’atteindre le fond





Les 3 départs au fond on vite été dégagés et explorés. Deux n’ont pas de suite mais le 3ème mène bien à la perte n°1. Cécile, Jean-Yves et Mickaël le prouveront !
Un nouveau réseau est né !



Vue sur le puits du fond...




Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 22 novembre 2019

Publication

747 Articles
Aucun album photo
2 Brèves
Aucun site
24 Auteurs

Visites

311 aujourd'hui
162 hier
416932 depuis le début
31 visiteurs actuellement connectés